Tout est bien qui finit bien

🇫🇷: Bonne nouvelle, nous sommes en règle dans le pays !!

Après 540 miles et plus de 100 heures de navigation sans dormir, de Saqqaq Ă  Pond Inlent, on peut dire que notre arrivĂ©e a Ă©tĂ© Ă©pique ! 
Mais tout est bien qui finit bien, la police Canadienne est tombée sous les charmes de Momo et nous a libérés !
D’ailleurs, merci aux autorités canadiennes pour leur compréhension, ouverture d’esprit et gentillesse.
Nous partons cette fois avec toutes les autorisations en poche : celle de tenter le passage du Nord Ouest et celle du port d’arme. 
Je vous rassure tout de suite, Momo et moi ne comptons pas chasser ni ici, ni ailleurs mais dans ces latitudes, il est nécessaire de pouvoir faire fuir les ours en cas d’attaque.

Ce séjour derrière les barreaux m’a au moins permis de me reposer ! Luxe que je ne me serais sans doute pas octroyé autrement afin de ne pas perdre de temps sur la navigation.

Hormis ces épisodes, notre navigation s’est bien passée ! Il est vrai qu’il a fallu lutter contre la fatigue qui m’envahissait. Rester concentré était vital du fait du brouillard, des plaques de banquises dérivantes, et de ces immenses icebergs qui ne préviennent pas. Dans ces eaux, le danger est permanent, tout peut s’arrêter en quelques secondes.

Mais quelle récompense, quel bonheur d’apercevoir les côtes Canadiennes se dessiner au loin ! Cette sensation unique qui me saisit à chaque fois : encore un nouveau pays à explorer auquel nous accédons grâce à notre petit bateau.

Nous sommes maintenant en route vers la deuxième étape, plus motivés que jamais : Cambridge Bay.

Merci à tous pour vos messages de soutien qui font chaud au cœur et qui sont pour nous une véritable motivation, et c’est qu’il nous faut en ce moment.

MONIQUE ET GUIREC

🇺🇸: Good news, we are ok with the law in the country !!

After 540 miles and more than 100 hours of sailing without sleeping, from Saqqaq to Pond Inlent, we can say that our arrival was more than epic ! 
But finally everything is fine, the Canadian police felt in love with Momo and set us free! 
By the way, we really want to thanks the Canadian authority for their understanding, open-mindedness, and kindness.
We are leaving now with all the authorizations: the right to try the North West Passage and the right to carry a weapon. 
Don’t worry, Momo and I, don’t plan to hunt in this area and nowhere else, we just need a fire arm to frighten bears in case of attacks. 
This moment behind bars allowed me at least a little rest! A luxury that I would not have conceded by myself to avoid to loose some time on my trip.

Except this jail adventure, our trip went very well. It’s true that we had to stay focus and to fight against tiredness, fog, floating ice packs and icebergs. 
In this sea, risks are everywhere, everything can stop in one second. 
But what a reward when we saw the Canadian coasts! A unic feeling that seizes us everytime : a new country to discover all over again thanks to our little boat!
We are now going to our second step, motivated as ever: Cambridge bay. 
Thanks to all of you for your messages that touch us in our heart. 
They are a real motivation, and it's what we need right now!

Monique and Guirec